Hauts-potentiels

Je vous propose différentes formules. Bien sûr, tout cela peut se combiner, s’ajuster et s’adapter à vos besoins :

  • La thérapie : un accompagnement pour vous permettre de comprendre, d’accepter et d’intégrer votre fonctionnement. Mal comprise, mal acceptée, votre différence peut être source de mal être et de difficultés…alors qu’elle est une richesse et une chance incroyable ! Sentiment de décalage, sentiment de solitude, hyper adaptabilité, foisonnement et rapidité des pensées, hypersensibilité, difficultés relationnelles, perte de sens, de motivation, difficultés à faire des choix, perfectionnisme…un réel mal-être peut apparaître. Bien sûr le haut-potentiel n’est pas la source de tous les maux mais il est important de le prendre en considération et de l’inscrire dans son histoire de vie. Si l’on passe à côté, il manque tout un pan de la connaissance de soi et les « symptômes » persistent. Une thérapie se doit d’être intégrative et de considérer l’individu de façon globale.

  • Le groupe de rencontre mensuel. Cercles selon l’Approche de Carl Rogers, psychologue humaniste. Pour un temps, il peut être plus facile, plus sécurisant, de travailler ses spécificités dans un «entre soi». La force du groupe est particulièrement puissante – on y trouve soutien, accueil, chaleur, appartenance… – et efficace dans la résolution de ses conflits internes.

  • Le soutien à la parentalité. Bien souvent, lorsque des parents apprennent que leur enfant est à haut-potentiel, ils se sentent démunis et ne savent pas quoi faire. Des milliers de questions se posent et c’est le vertige. Que dois-je faire ? Dire ou ne pas dire ? A qui ? A la fratrie, à l’école ? A l’enfant lui-même ? Dois-je le mettre dans une école spécialisée ? Dois-je stimuler sa curiosité débordante, la freiner, la canaliser ? Et comment faire ? Comment faire avec ses crises de colère ou de larmes ? Comment faire avec son manque d’estime, sa perte de motivation ? Comment communiquer avec lui ?
    Mieux comprendre votre enfant – son fonctionnement, ses besoins spécifiques – être en capacité de le soutenir dans l’accueil de ses émotions et de ses spécificités ainsi que relationner en famille de façon apaisée sont au programme de ces séances.

  • Le soutien aux enfants et à la scolarité. Deux cas de figures :

    1. l’enfant est en difficulté scolaire malgré son haut-potentiel. Vous l’aurez compris, ce n’est pas son intelligence qui est à remettre en question mais sa façon de s’en servir. En clair, l’enfant a à sa disposition une belle boîte à outils bien fournie mais il ne sait pas l’utiliser. Le travail consistera à lui apprendre à s’en servir tout en veillant à lui faire reprendre confiance en lui, car qui dit échec scolaire dit baisse de la confiance et de l’estime de soi.

    2. l’enfant a de bons résultats scolaires mais il montre des signes de stress, manque de confiance en lui, est très exigeant… En fait, l’enfant à haut-potentiel fonctionne pour beaucoup de façon intuitive. Ainsi, bien souvent, il connaît la réponse sans comprendre comment il a fait pour trouver la réponse, sans avoir le chemin de son raisonnement. Puisqu’il doit sa réussite à son intuition plus qu’à un raisonnement logique, trouver les bonnes réponses peut lui apparaître comme un coup de chance plutôt que l’expression de ses capacités. Chaque nouveau contrôle génère alors des doutes, du stress et sa confiance en lui s’étiole petit à petit. Pour son bien-être au présent (et au futur sinon le risque de développer le syndrome de l’imposteur et de faire un burn-out à l’âge adulte est fort), il est urgent de s’occuper à lui faire reprendre confiance en lui, à sortir du stress chronique…les bonnes notes ne doivent pas éclipser son bien-être émotionnel et psychique !

    Tarifs :
  • adultes et adolescents (à partir de 11 ans) : 50€ la séance (1h)
  • enfants (5 à 10 ans) : 35€ la séance (40min)
  • groupe de rencontre : 15€ la séance (2h30)